4 raisons de manger végétal

Ah, l'alimentation végétale ! Elle est devenue la star des régimes alimentaires depuis quelques années, et pour cause ! Pourquoi cette soudaine popularité ? De quoi s’agit-il ? Dans cet article, nous allons explorer quatre excellentes raisons de troquer votre steak contre du soja, vos œufs contre de la purée d’amande et votre lait de vache contre du lait de noix de cajou.

Manger végétal, c’est quoi ?

 

Commençons par le commencement. Manger végétal, qu’est-ce que cela signifie ? L'alimentation végétale est un régime alimentaire qui se compose principalement ou exclusivement de produits d'origine végétale. Cela inclut les fruits, les légumes, les céréales, les légumineuses, les noix et les graines.

 

Une alimentation végétale privilégie les aliments non transformés et riches en nutriments, tout en excluant les produits d'origine animale tels que la viande, le poisson, les produits laitiers et les œufs. Il existe aussi de plus en plus de simili-carnés en grandes surfaces (faux-gras, faux-saumon, alternatives végétales à la viande et au fromage), très pratiques et idéales lorsque l’on est pressé et qu’on a besoin d’un repas simple et rapide. Le végétal se démocratise, et c’est une excellente nouvelle !

 

« MANGER VÉGÉTAL = ÊTRE VEGAN»
Non, pas exactement ! La différence entre manger végétal et être vegan se trouve surtout dans leur portée et leurs implications.

 

 

Manger végétal se réfère au régime alimentaire qui exclut les produits d'origine animale, tels que la viande, le poisson, les produits laitiers et les œufs, mais qui peut encore inclure d'autres produits dérivés des animaux, tels que le miel.

Être vegan, quant à lui, va au-delà de l'alimentation et englobe un mode de vie qui exclut toute forme d'exploitation envers les animaux. En plus d'adopter un régime alimentaire strictement végétalien, une personne vegan évite également l'utilisation de produits d'origine animale dans d'autres aspects de sa vie, comme les vêtements, les cosmétiques et les divertissements.

En somme, alors que manger végétal se concentre principalement sur les choix alimentaires, être vegan représente un engagement plus large en faveur du respect des animaux. Vous pouvez donc décider de manger végétal sans pour autant être vegan. Mais si vous souhaitez devenir vegan (aka le héro ultime des animaux), ll’alimentation végétale va de paire.

 

4 raisons de manger végétal

 

Dans un monde où les protéines végétales et animales coexistent, l'alimentation végétale se révèle être une solution durable et éthique. Mais ne vous inquiétez pas, il n'est pas question ici de devenir un lapin mangeur de carottes !

Découvrez les 4 grands avantages de l’alimentation végétale.

 

Les superpouvoirs de l'alimentation végétale 💪

 

Première raison de manger végétal : c’est meilleur pour la santé, pour un tas de raisons.

Les fruits, légumes, céréales complètes et autres aliments végétaux regorgent de vitamines, minéraux et antioxydants, ce qui peut aider à prévenir une foule de maladies, de l'hypertension à l'obésité (1).

En choisissant des aliments d'origine végétale, vous nourrissez votre corps avec des nutriments purs, beaucoup plus naturels, sans les additifs artificiels et les graisses saturées que l'on trouve souvent dans les produits d'origine animale.

Et ce n’est pas tout ! Les fibres abondantes présentes dans les aliments végétaux favorisent une digestion saine, régulent le taux de cholestérol et améliorent la santé intestinale.

Un article entier mérite d’être consacré au point santé, nous reviendrons dessus, c’est promis !

 

Alimentation végétale : l’écologie dans l’assiette 🍽️

 

 

Deuxième raison de manger végétal : pour la planète ! Saviez-vous que l'empreinte carbone d'un hamburger de bœuf est plus grande que celle de votre ami qui raconte ses aventures de voyage en Antarctique ?(2)

En optant pour une alimentation végétale, vous réduisez votre empreinte écologique en diminuant non seulement les émissions de gaz à effet de serre, mais aussi en préservant les ressources en eau et en protégeant les habitats naturels(3).

Comment ?  Eh bien c’est très simple. L'élevage intensif des animaux (pour la viande et le lait notamment) est l'une des principales causes de déforestation dans le monde. L'expansion des terres agricoles pour l’élevage de bétail entraîne la déforestation et la conversion d'écosystèmes naturels en terres agricoles.

Concrètement, il faut en moyenne 10g de protéines végétales pour obtenir un seul gramme de protéines animales. Vous voyez le problème ? Consommer des protéines animales gaspille beaucoup de ressources. Il faut utiliser plus d’eau, d'électricité et de pétrole pour produire la même quantité de nourriture(3).

En optant pour des repas à base de plantes, vous contribuez non seulement à sauver des hectares de forêts précieuses et participez aussi à la préservation des ressources. Et ça, c'est cool.

Les bienfaits éthiques de l'alimentation végétale 🌱

 

Troisième raison de manger végétal : les animaux. La consommation de produits végétaux n’implique pas le besoin d’élever et d’abattre des animaux. En faisant ce choix, vous contribuez directement à réduire la souffrance animale.

Et quand on sait qu’en France (uniquement en France !), plus de 900 millions d'animaux(2) sont abattus chaque année pour la production de viande, de lait et d'œufs, on se dit que ça vaut le coup de se laisser tenter par le végétal.

En adoptant une alimentation végétale, vous contribuez donc à réduire la souffrance animale et à promouvoir le respect envers nos amis à fourrure, à plumes et à écaille.

 

Alimentation végétale : Un monde de saveurs sans limite 😋

 

Quatrième raison de manger végétal : la découverte ! Oubliez l'idée que manger végétal est synonyme de salades fades et de tofu insipide. Au contraire, c'est un véritable festival de (nouvelles) saveurs !

 Avec une variété infinie de fruits, légumes, céréales complètes, légumineuses, noix et graines, les possibilités culinaires sont aussi vastes que votre imagination (peut-être même au-delà). Riches en goût, les végétaux permettent de préparer des plats savoureux et gourmands : la gastronomie végétale, actuellement en plein essor, en est la preuve. Un chef triplement étoilé (et français! ) Jean-Georges Vongerichten, est l’un des premiers a annoncé en 2013 qu’il allait ouvrir un restaurant 100% végétalien à New York. Le chef suisse Daniel Humm a aussi marqué l’histoire en 2021 avec le premier trois-étoiles au guide Michelin 100% végétal.

Le virage végétal de l’établissement, autrefois connu pour son canard glacé au miel de lavande et son homard poché au beurre, est une grande réussite. La même année, la chef Claire Vallée (encore une française !) a décroché sa première étoile Michelin accordée, en France, à son restaurant entièrement végétalien. Une première dans notre pays. Tous ces chefs, au rayonnement international, ont prouvé que non seulement la cuisine végétale peut être aussi bonne que la cuisine traditionnelle, mais qu'elle peut même être meilleure.

Des currys épicés aux plats réconfortants en passant par des fromages fondants et aux desserts crémeux, les saveurs et les textures de l'alimentation végétale sont une invitation à l'aventure culinaire.

C'est ça, la magie de l'alimentation végétale : on (re)découvre un monde de délices où chaque repas est une célébration de la gourmandise et de la créativité. Tout ce qu’on aime !

L’alimentation végétale est promise à un bel avenir. C’est sans conteste la façon la plus écologique de s’alimenter. Elle est non seulement facile à équilibrer, et présente aussi d’indéniables avantages pour la santé conduisant à une amélioration de la qualité de vie.

 

En conclusion, manger végétal n'est pas seulement bon pour vous et votre santé, c'est aussi une décision éthique, écologique et gustative. C’est un véritable art de vivre permettant de ravir les papilles des petits et des grands. Alors, pourquoi ne pas sauter le pas dès aujourd'hui ? Votre corps, la planète et les animaux vous diront merci.


(1)Ces bénéfices sont décrits dans un document de référence international publié dans une revue à comité de lecture, il s’agit de la position officielle de l'Académie de nutrition et diététique. Craig, W.J. et Mangels, A.R Position of the American Dietetic Association : Vegetarian diet.

(2)Our World in Data et l’Ademe, estiment qu'un repas à dominante animale (avec 180 grammes de bœuf) correspond à un bilan carbone de 7,3 kilos équivalent CO2 par personne. Un aller-retour en vol long-courrier suffit à s'approcher des deux tonnes d'émissions de CO2.

(3)Document clé GreenPeace “Élevage industriel : un effet bœuf sur l’environnement”.

(4) Rapport Open Agrifood “Les protéines végétales un bienfait pour la planète”.

(5) Statistiques nombre d’animaux abattus en France pour l’alimentation humaine, article L214 et d’après d’après Agreste. SAA